Les canots de sauvetage de Brignogan

Le rivage du pays pagan est dangereux : des rochers s’avançant sur plusieurs centaines de mètres en mer ont provoqué de nombreux naufrages (cf le reportage concernant le naufrage de La Brière 1930). Avec des volontaires chevronnés, depuis le XIXème siècle, un bateau de sauvetage permettait d’aller secourir les marins naufragés.

Depuis quelques années, les canots de haute mer de la SNSM sont stationnés à Plouguerneau et à l’aber Wrach. Sur la commune de Plouneour Brignogan Plages, le sauvetage est désormais assuré par un zodiac, plus maniable dans les rochers et plus facilement transportable quelle que soit la hauteur de la marée. Son abri est situé plage des crapauds. Une équipe de bénévoles assure la permanence et la réalisation des missions tout au long de l’année, appuyée pendant la période estivale par des sauveteurs à temps plein.

L’Abri des chardons bleus

Le canot de Brignogan était stationné dans un abri situé sur la plage des chardons bleus : bien protégé et permettant un accès rapide à la pleine mer.

Il faisait alors face à l’Hotel de la mer (cf ci contre).

Construit en 1882, la cale fut construite vers 1920 et rallongée en 1948

La cale était encore visible il y a quelques années

  1. Les anciens Canots de Sauvetage de Brignogan

La commune a connu plusieurs canots de sauvegate :

  1. La « Marie Thérèse » de 1882 à 1910 – Canot à avirons de 10,10 mètres (Patron : Yves Le Gall)
  2. Le « Georges Bréhant » de 1910 à1951 – Canot à avirons de 9,80 mètres (Patron : Paul Favé dit Pitiou et ……. Favé dit Moko)

A compléter …

A l’occasion d’un nouveau canot, ou pour remercier les volontaires, plusieurs fêtes étaient régulièrement organisées sur la plage des chardons bleus.

Les canots de Brignogan ont un équipage d’une douzaine d’hommes et ont réalisé de nombreux sauvetages.

Après une sortie, remonter le canot de sauvetage dans son abri nécessitait une main d’oeuvre visiblement importante.

Pontusval